Loading...
  1. Accueil
  2.  > 
  3. Soigner avec l’hypnose
  4.  > 
  5. Soigner avec l’hypnose les problèmes de confiance en soi

Soigner avec l’hypnose les problèmes de confiance en soi

Un mal corrosif et sclérosant

C’est sans aucun doute l’expression du mal-être la plus souvent utilisée pour décrire un sentiment d’infériorité, une difficulté à entreprendre, la crainte de l’échec, du jugement des autres etc. Nous sommes manifestement face à un sentiment profond de doute qui fige la personne et qui ne lui permet ni d’être elle-même ni d’aller de l’avant. Ce trouble, rarement isolé recouvre souvent d’autres émotions parfois moins banalisées et de ce fait moins faciles à exposer.

Les stigmates du passé

Dans un certain nombre de cas il semble bien que nous soyons soumis aux injonctions ou diktats qui nous ont été faits à divers moments de notre existence et qui continuent à avoir une force de vérité au-delà du temps et des expériences. « Peut mieux faire », « mauvais élève », « manque de talent », etc. S’ajoute à ce mal-être verbal un sentiment d’infériorité qui emmure le sujet dans une dévalorisation de lui-même. Celle de ne pouvoir atteindre l’excellence – requise ou supposée – fortement attendue d’un parent ou d’un environnement familial prégnant. Cet enchaînement de causes et d’effets dévastateurs se posent alors comme vérités. L’échec est la seule attitude possible.

Une inertie accablante

De là naît un comportement systématique face aux situations rencontrées, même si elles sont nouvelles. L’individu est fragilisé, car même lorsqu’il y a prise de conscience du comportement qui fait obstacle, le changement s’avère difficile ou pour le moins délicat.

La méthode : rétablir la confiance en soi

C’est ici qu’intervient l’hypnose. Celle-ci, en sollicitant les ressources de la personne et en lui permettant de les exprimer, parvient à modifier, changer la représentation d’une  » fausse réalité  » souvent dévastatrice. Son rôle est actif puisqu’elle fait évoluer la croyance en la faisant passer d’un état négatif, fermé aux changements, à un état où tous les possibles sont ouverts, où rien n’est impossible, où la volonté fait vérité. Sa finalité dès lors sera de transformer ce qui a été vécu ou même perçu comme un échec en une réussite.

Il nous semble important de souligner que selon nous, le propre de la croyance n’est pas d’être possédée par l’esprit, mais plutôt d’être dans un rapport d’interdépendance avec lui. En effet, pourquoi ne pas imaginer qu’une idée puisse à son tour posséder l’esprit !

Des ressources intérieures : témoignage

Ainsi cette patiente marquée par son premier échec, et qui depuis est dans l’incapacité de s’affirmer dans la vie, tant personnelle que professionnelle. Alors qu’elle a deux ans et demi elle est mise, à sa demande, dans une classe supérieure. Classe où son jeune frère exerce ses talents. Le test étant pour son passage en cette classe supérieure de réaliser avec un crayon le tour d’une pièce, travail qu’elle ne parvient pas à réaliser… Quelques trente années plus tard, dans un état hypnotique elle parvient à terminer ce travail. Son but est enfin atteint. Il sera bien plus que cela, puisqu’il va engendrer une véritable libération. Le fait d’avoir enfin pu terminer le travail demandé devient le déclencheur de sa libération et de sa capacité à renouer avec son potentiel, potentiel qui était bloqué depuis des années.