Loading...
  1. Accueil
  2.  > 
  3. Soigner avec l’hypnose
  4.  > 
  5. Soigner avec l’hypnose les addictions

Soigner avec l’hypnose les addictions

Addiction : sens étymologique

Issus du vieux français, le mot addiction désigne en droit la contrainte par corps de celui qui ne pouvant s’acquitter d’une dette est mis à disposition du plaignant par le juge. En droit romain « l’addictus » est celui qui devient esclave en se vendant pour cause de dettes. Il met donc en quelque sorte son corps en gage.

Addictions : comportements excessifs

Cette notion a été revisitée par les Anglo-saxons depuis les années 70, et a désormais une place importante dans le lexique des dépendances. « To be addict » peut se traduire par « être esclave », « être dépendant » d’un comportement. Ainsi un « drug addict » est un sujet dépendant, esclave d’un comportement de prises de produits psycho actifs. Mais en fait cette notion s’étend et s’applique à d’autres comportements induisant l’idée de toxicomanie sans drogue. Ainsi les comportements alimentaires excessifs tels que l’anorexie, la boulimie, certaines formes d’alcoolismes, le jeu pathologique, les achats compulsifs, la dépense physique à outrance, le don juanisme sexuel, certaines tentatives de suicide répétitives etc.

Un autre regard sur les addictions : la vision psychanalytique

L’abord psychanalytique considère que la toxicomanie fait basculer le sujet dans le registre du besoin plutôt que dans celui du désir. Chez eux la recherche de la sensation vient occulter ou empêcher l’émotion.

Il est donc important en ce qui me concerne de reconsidérer les soins et la thérapie, notamment pour les drogues et l’alcool. A l’instar de la boulimie et l’anorexie, la question dépasse largement la forme accoutumée. En effet ces formes particulières d’addictions se transforment de la simple dépendance à une substance, en une dépendance à une expérience qui devient un mode de rapport au monde.

En conséquence, je considère que le travail de la thérapie devra mettre l’accent tant sur la consommation et la dépendance que sur la modification de ce rapport.