Loading...
  1. Accueil
  2.  > 
  3. Soigner avec l’hypnose
  4.  > 
  5. Soigner avec l’hypnose l’addiction à l’alcool et aux drogues

Soigner avec l’hypnose l’addiction à l’alcool et aux drogues

L’alcool : un usage banalisé

L’alcool occupe dans notre société un rôle bien particulier, sur les plans culturel et social. Banalisé, sacralisé dans les religions au même titre que le pain, il fait partie des usages quotidiens dès la plus tendre enfance.

Des conséquences dramatiques

Toutefois, la dépendance à l’alcool, comme pour la drogue, provoque des phénomènes de dépersonnalisation et de perte de conscience à la différence des autres addictions, comme le tabac, la boulimie ou l’anorexie. Comme tous les toxicomanes, la personnalité de l’alcoolique ressemble à celle de Dr Jekyll et Mr Hyde. Il possède une double personnalité : la sobre et celle qui s’alcoolise. Les deux ne coexistent pas et se combatte.

Une prise de conscience salvatrice

La consultation fait suite à une prise de conscience d’une dépendance ressentie comme insoutenable. Elle est parfois accompagnée de comportements violents que le consommateur refuse de réitérer. C’est donc la personnalité sobre qui vient demander de l’aide.

Illusions dangereuses

La thérapie va donc consister à soutenir et à accompagner le patient dans sa démarche rédemptrice. Ainsi peu à peu prendra-t-il conscience que le refuge dans l’univers de l’alcool et de la drogue représente une vaine consolation face à ses difficultés. Ne dit-on pas que l’on boit pour oublier ?

Une réappropriation de soi

En consultant, le patient témoigne également qu’il se sent otage et victime de l’alcool ou de la drogue. C’est à ce titre qu’il sera traité et aidé afin de trouver en lui même d’autres ressources plus satisfaisantes et plus en accord avec son être profond.